Pourquoi la transformation digitale est essentielle ?



Incontournable pour le développement de toute organisation, quels que soient son secteur d’activité et sa taille, la transformation digitale ou numérique est un concept à la mode. Elle permet aux entreprises de s’adapter aux divers changements engendrés par l’essor d’Internet. C’est donc logiquement qu’elle constitue un enjeu stratégique majeur de toute entité, TPE et PME.

 Dans un univers professionnel profondément bouleversé, la digitalisation s’avère indispensable. Malgré tout, la transformation numérique demeure incomprise non seulement dans sa définition, mais aussi dans ses enjeux et son but. Tel un guide, cet article répond à tous vos questionnements en rapport avec cette notion devenue une priorité aussi bien des multinationales que des petites entreprises.



Transformation digitale : qu’est-ce que c’est ?


La transformation digitale désigne le processus par lequel les entreprises intègrent à leurs activités des technologies numériques. Au cours de ce procédé, elles doivent également adapter aux nouveaux usages à la fois leur organisation et leurs procédures. En d’autres termes, cette définition de la transformation numérique signifie que les organisations qui s’y engagent opèrent un passage d’une économie matérielle à une économie dématérialisée. 

Cette dernière se fondant sur un échange de données ou de data. Pour les entités, on peut parler d’une réelle révolution culturelle. Ce qui implique que celles-ci prennent les mesures appropriées pour repenser leur processus  en termes de pratiques managériales ou encore de mode de fonctionnement.



Telle que nous venons de la définir et la présenter, la transformation numérique vise deux objectifs principaux. D’une part, elle contribue significativement à l’amélioration de l’expérience chez les clients finaux.

 D’autre part, elle permet aux organisations de réussir l’optimisation de leurs processus. Elles peuvent ainsi bénéficier de tous les avantages d’une approche multicanale grâce à cette mutation digitale. Elles continuent en plus de profiter d’une analyse plus pertinente des données.


Transformation numérique : quel est son intérêt pour les entreprises ?


Quels que soient leur domaine d’activité et leur taille, les avantages de la transformation digitale pour les organisations sont nombreux. Elle permet aux entreprises d’améliorer la satisfaction client. La révolution numérique n’entraîne pas uniquement un changement des attentes de celui-ci. Son intérêt réside aussi dans sa capacité à modifier à la fois leurs comportements et leurs politiques d’achat.

 À en croire le Baromètre Croissance & Digital 2019 d’Ipsos, 54 % des entités engagées dans la digitalisation sont parvenus à satisfaire leur clientèle.

Grâce à l’introduction de nouveaux concepts commerciaux et de nouveaux outils technologiques comme le CRM, les entreprises peuvent booster leur chiffre d’affaires. En misant sur une panoplie d’applications mobiles et les énormes potentialités des sites web. Nombreuses sont les start-ups qui ont pu se développer en s’appuyant sur de tels modèles économiques. 

En privilégiant ces stratégies commerciales, ces entités innovantes sont parvenues à accroître leurs activités. En clair, elles ont su tirer parti de l’innovation numérique pour s’assurer une compétitivité sur le long terme sur leur marché. À l’ère digitale, les organisations sont mieux outillées pour accéder à un flux important de données ou big data. Ce qui leur facilite in fine la tâche en matière d’analyse des tendances du marché et par conséquent une meilleure compréhension


Favorisant l’usage de nouvelles méthodes de travail, la transformation digitale permet aussi aux collaborateurs d’une organisation de gagner en efficacité. Les entreprises peuvent mettre en place une communication plus flexible en développant des solutions intégrées telles que les chats et les visioconférences. Il convient de souligner que cette mutation numérique du poste de travail concerne aussi bien les espaces de bureaux que les unités de production. Elle se présente ici comme un moyen d’optimiser la productivité par une autonomisation des process.

Enfin, la nécessité de la révolution digitale pour les entreprises trouve d’autres justifications en matière d’infrastructure de stockage de données. En tirant au maximum profit des ressources de cloud computing, les sociétés disposent d’une entière liberté dans le choix des capacités, des logiciels de stockage et des services dont elles ont besoin dans le cadre de leurs activités.

Les freins à la transformation digitale au sein des entreprises


Les obstacles à la transformation numérique des organisations sont multiples en dépit des réelles opportunités qu’elle représente pour celles-ci.

La résistance au changement

Certaines entreprises n’adhèrent pas à l’idée d’un changement. Elles ne font donc pas ce qui est nécessaire à la transformation numérique de leur organisation et leur processus.

Le manque de ressources de moyens financiers

Toutes les organisations ne possèdent pas toujours les ressources financières suffisantes pour se lancer dans une stratégie de transformation digitale. Ces dernières considèrent pour la plupart cette mutation numérique non pas comme un investissement, mais une dépense.

Absence de compétences internes

D’autres entreprises refusent de s’engager résolument dans un processus de digitalisation pour la simple raison qu’elles ne disposent pas de compétences internes.

La problématique de la sécurité informatique

Plusieurs structures hésitent encore à mettre leurs données en ligne car craignant les cyber-attaques. Si elles ne veulent pas franchir ce cap, c’est simplement parce qu’elles manquent de confiance de la sécurité sur Internet. 

Processus de transformation numérique : tout savoir sur les étapes clés

Impliquant les ressources humaines et les services informatiques, la digitalisation est un processus qui se déroule différentes phases. Parmi les étapes d’une transformation digitale maîtrisée, on retrouve au premier rang, l’acceptation du changement. 

Cela est nécessaire pour mieux se préparer à ce bouleversement en tirer les avantages. Les organisations doivent garder à l’esprit que la révolution numérique dont il est question ici prend en compte les aspects humains et technologiques. Pour réussir cette mutation, il est important de remettre en cause certaines pratiques qui ont cours dans votre organisation.

Dans une seconde phase, les entreprises doivent évaluer leur niveau de maturité en termes de culture générale. Cette étape d’évaluation constitue une étape cruciale avant de se lancer dans le processus de modernisation de l’ensemble de leurs outils.

Ensuite, la transformation digitale implique des organisations qu’elles définissent des objectifs assez précis ainsi qu’une politique de digitalisation aussi claire que possible. La formation à la fois des collaborateurs de l’entité souhaitant digitaliser et des parties prenantes est enfin indispensable.